Réduction des coûts

Le réacteur à sels stables (RSS) est plus simple et plus petit que les autres modèles de réacteurs, ce qui en rend la construction et l’exploitation moins coûteuses.

Les grands réacteurs classiques sont devenus coûteux à construire en raison des systèmes nécessaires pour assurer leur sécurité, notamment les systèmes de secours, la surveillance, la sécurité active et le confinement. En revanche, le RSS est un réacteur à sécurité passive, ce qui signifie qu’aucune intervention humaine n’est nécessaire pour l’arrêter en cas de problème. Une grande partie de la sécurité du RSS tient au fait que les risques n’existent pas en premier lieu.

Ainsi :

  • les produits de fission les plus dangereux sont des sels, et non des gaz, et il n’y a donc aucun risque qu’ils s’échappent dans l’atmosphère, quelles que soient les circonstances;
  • il n’y a pas de pression contenue dans le réacteur, car tout se déroule à la pression atmosphérique; et
  • la réaction de fission ralentit lorsque la température augmente, ce qui rend le système autoamortissant.

Les choses devraient etre faites aussi simple que possible, mais pas simplistes.” – Albert Einstein

Étant donné que le RSS est plus simple que les autres réacteurs, il est également plus petit. Sa taille ne représentant qu’une fraction de celle d’un réacteur classique, la construction du RSS nécessite moins de pièces et de main-d’œuvre.

Coût d’investissement instantané des réacteurs nucléaires

Dernières nouvelles

En savoir plus sur Moltex

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles.